Programmation / Planning Rock en Seine 2019

Nous voici déjà à l’édition 2019 de Rock en Seine, avec quelques nouveautés cette année encore.

Alors que Live Nation entame sa 2ème édition aux commandes du festival, la scène du Bosquet (ex Pression Live) disparaît, après huit années de bons et loyaux services. C’était ma scène préférée ; on y trouvait toujours de la place près du mur, à droite, même en arrivant tard car il suffisait alors de faire le tour du public pour se retrouver du côté le plus haut de la pente, avec une vue imprenable sur la scène. Comme c’était la plus éloignée de la grande scène et de ses têtes d’affiche, elle était souvent la moins fréquentée ; facile de retrouver à la barrière pour mon record de 1er rang ! C’est là que j’ai vu pour la première fois Death in Vegas et The Horrors (2011) Ed Sheran (la première et dernière fois d’ailleurs ; vraiment drôle de relire ce que j’ai écrit alors : je n’ai décidément aucun goût pour ce qui a du succès !!!) et Grimes (2012), Balthazar et Parquet Courts (2013), Trentemøller (2014), Ponds (2015) Slaves (2016), Her (2017) et enfin Tamino (2018). Joli palmarès.

L’enceinte du festival, réduite, offre pourtant un espace pour une nouvelle scène : les 4 vents, située entre l’entrée et la scène de la Cascade.  Y seront notamment programmés dès le vendredi Johnny Marr et Bagarre.

Le sponsor Firestone prend du galon et donne son nom à l’ancienne Industrie, ainsi rebaptisée.

Et surtout, The Cure, qu’on avait fini par ne plus espérer sur le festival, sera la tête d’affiche du 1er jour. Pour les avoir vu l’an passé à Londres, on vous garantit un concert absolument excellentissime.

Comme tous les ans, notre programme n’est pas encore finalisé, mais voici déjà ce qui est envisagé à ce jour.

Vendredi : la grande scène à l’honneur, avec Balthazar, Jeanne Added et The Cure. Ensuite, sans doute Eels, et Kompromat s’il nous reste de l’énergie. Pas eu le temps d’écouter les étranges We Hate You Please Die, mais le nom intrigue !

Samedi : le jour le plus faible, en tout cas pour le moment. On ira sûrement voir Jungle et Major Lazer, et découvrir Polo & Pan, fiers représentants de la French Touch dont l’écoute nous a donné envie d’aller plus loin.

Dimanche : le jour le plus attendu, et sans doute peu voire pas de place pour l’improvisation. Au menu pour nous : Two Doors Cinema Club, The Murder Capital (qu’on a lamentablement ratés à la Boule Noire malgré les recommandations pourtant insistantes de l’ami Mauro Melis et qui est LA découverte live que l’on attend cette année), Deerhunter (coucou l’ami Cyril aka The Weller lors de notre rencontre sur mySpace, à qui je les dois), Royal Blood, Foals et Aphex Twin.

A vous de faire votre programme, dès maintenant ou sur place. Et pour vous y aider, vous pouvez télécharger et imprimer mon traditionnel dépliant, réalisé pour vous avec amour ! >>> PlanningRES2019

A vendredi Rock en Seine !

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s