Rufus Wainwright – Tournée All These Poses et nouvel opéra, vidéos des derniers concerts parisiens

14 avril 2018, 12h26, et cette notification sur Twitter :  » Rufus Wainwright vous suit ». (coucou, Rufus !)

Amies lectrices, amis lecteurs, si tu me lis seulement depuis peu, épisodiquement ou par hasard, alors tu ignores peut-être qu’à l’origine, ce blog n’était dédié qu’à la gloire du « best singer song writer on the planet » (dixit Elton John), toute indignée que j’étais à l’époque devant l’effarante injustice du peu de médiatisation d’un tel génie. C’était le 20 février 2006. Il y a douze ans.

Donc, je suis émue. Forcément.

Même si j’ai eu des moments plus que privilégiés déjà avec lui. Les meet & greet après les concerts. La reconnaissance de Barry son manager, suite à mes mots après un Olympia chaotique (chaotique pour eux ; pour moi, c’était l’un des moments les plus forts de sa carrière). Le 1er de l’an à Los Angeles dans la Green Room. Le mariage de Thierry et Lionel.

Vous allez me dire que Twitter, ça n’a rien de privilégié. Oui bon. Okay. Il n’empêche que ça m’a fait quelque chose.

Bien sûr, il ne viendra probablement pas par ici. Cela ne m’a pas empêchée de passer mon après-midi entière à remettre en ligne des photos de billets de blog disparues de l’internet avec le temps, histoire de se refaire une beauté. Au cas où. (Rufus ? Tu es là ?).
Mais j’ai dû abandonner. Je ne sais pas combien de billets de blog lui sont consacrés au fil de ces douze années. Plusieurs centaines. C’est bien possible.

Alors à la place, je vais plutôt en profiter pour vous donner quelques nouvelles.

Vous dire pour commencer que Rufus Wainwright a fini d’écrire son deuxième opéra, dont la première aura lieu à Toronto le 13 octobre 2018 (7 représentations sont prévues).

For The Globe and Mail

Ensuite, qu’à l’occasion du vingtième anniversaire de la sortie de son tout premier album éponyme, une tournée se prépare (« All These Poses »), pendant laquelle Rufus Wainwright jouera les chansons de Rufus Wainwright et Poses avec un groupe, ce qui est la meilleure nouvelle depuis longtemps (on attend les dates européennes, qui rejoindront plus tard les autres, postées ICI).

Et puis, c’est aussi l’occasion de partager avec vous les souvenirs de ses derniers concerts à Paris, que j’avoue honteusement avoir gardés pour moi jusqu’à présent.

D’abord le concert aux Bouffes-du-Nord (magnifique endroit, vintage, décalé, parfait), le 18 décembre 2017, avec 7 chansons dont Grey Gardens et The Art Teacher :

Et puis, comme quand on aime, on ne compte pas, Vélizy le lendemain, le 19 décembre 2017 (Hallelujah, la Complainte de la Butte et Poses)  :

Les photos ayant été rigoureusement (ou plutôt ridiculement) prohibées à Vélizy, je ne dispose que d’un petit carrousel parisien, vous voudrez bien me pardonner.

Rufus Wainwright @ Paris, Bouffes du Nord 2017

Rufus Wainwright est l’un des plus grands artistes de notre temps. J’espère que vous aurez l’occasion de croiser sa route. Au moins, tâchez de provoquer cette chance-là !

Si vous tombez en amour, n’hésitez pas à vous promener parmi les pages qui lui sont consacrées : https://isatagada.wordpress.com/?s=rufus+wainwright

Et à laisser un petit mot. Ça fait toujours autant plaisir, je vous assure.

Je vous embrasse les amis. Portez-vous bien.

 

Edit du 15 avril :

Déception : le compte Twitter n’était pas authentique.

Remerciements : Laurent (mon correcteur préféré), pour sa relecture attentive !

Publicités

3 réflexions sur “Rufus Wainwright – Tournée All These Poses et nouvel opéra, vidéos des derniers concerts parisiens

  1. Coucou Isa 🙂
    Merci également de m’avoir fait connaître Rufus. Je ne suis pas le fan transi mais j’apprécie le talent incontestable de l’artiste et beaucoup beaucoup aimé le concert partagé avec toi à la Cigale il y a quelques lunes déjà.

    J'aime

  2. Découvert sur ton blog depuis ….. de nombreuses années, je me rappelle t’avoir demander des conseils pour entretenir la dévotion que je vouais à Rufus depuis que je l’avais entendu dans Art teacher. 🙂 Tu m’avais orientée vers les essentiels. Merci pour toute cette implication.

    J'aime

    • Ravie ! C’était vraiment le but : partager et contribuer à le faire connaître. Il a fait tant de choses incroyables ! Le peu de médiatisation ici montre à quel point nos propres médias ont déjà parié sur notre incapacité à apprécier ce type d’artiste. Comme si on ne méritait plus que des Maître Gims et consorts…
      C’est bien triste !
      Merci d’avoir écrit ici : sur les réseaux tout est si éphémère. Alors que j’aime ce qui dure 😉
      Je t’embrasse 🙂

      J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s