VETO 2017-2018 : le retour en 16 colors

Quand on est fan, on ne compte pas. Alors forcément, j’ai tout suivi. Des mois durant. Parce qu’ils m’avaient trop manqué et que je les attendais, en fait. Malgré les années d’absence. Sans arrêter d’y penser.
C’est ce qui se passe, quand on aime vraiment.

Ça avait commencé sur Twitter en janvier 2017 avec ce message, annonçant qu’après un break nécessaire, le groupe, loin de se séparer, s’était rendu compte qu’il en avait encore sous le pied, et, plus important peut-être encore l’envie.

Quelques jours plus tard, bingo, une photo prise en studio, sous cette simple rubrique : « Album Recording ». De quoi faire monter la tension.

Puis, en mars, ça a été l’annonce d’un festival, pour juin 2017 :

Mais les mois passent et plus rien.
Jusqu’en septembre, enfin, avec ces teasers, sur les réseaux, en forme de jeu de piste, et une énigme sur laquelle je me précipite :

Je me sens un brin challengée, alors je propose des trucs :

Mais bon, ça ne me mène pas très loin, alors que le groupe ajoute un indice :

« So, with this in hand, where should we look?

12 6 9 »

Je poursuis mes recherches, pas découragée, et je propose :

« Blue Teal Red

Blue until red ?

Noble blood ?

Revolution ? (Sorry I’m french we had a lot of guillotine issues once ; -p) »

 

En fait, j’ai un peu trouvé le truc, je ne suis pas peu fière !

Et sur ce compte, qu’ils viennent de créer, au rythme d’un vers par semaine, apparaissent des mots dont je ne sais pas encore qu’ils seront les premiers du premier extrait de l’album à paraître, I Am Here :

« I am here / I can feed your rigour / I am here / I can squeeze the trigger »

27 octobre 2017 et enfin, le titre en question, avec une voix qui m’interpelle, opératique, maniérée, que je ne reconnais presque pas. Pour, le 22 novembre, m’entrer totalement dans la tête avec le clip, et cette musique, lancinante, qui m’hypnotise. Le titre (16 COLORS) et la date de sortie de l’album (le 9 février 2018) sont enfin dévoilés.

Quant à moi, je me repasse le clip en boucle, lui trouvant des airs radioheadiens, avec des petites touches saupoudrées ça et là qui me rappellent Wild Beast ou The National. Mon ami Alain, lui, y voit une référence évidente à Arcade Fire époque Néon Bible et à la voix d’un Win Butler tendance cold wave 80’s.

Je fais un peu la gueule. Je n’aime pas tellement Arcade Fire. Alors que j’ai fini par adorer totalement ce titre, au point que je me réveille un matin en le chantonnant : j’en ai rêvé dans mon sommeil.

Le temps parait long jusqu’à l’extrait suivant, en janvier : http://phonofile.link/veto_a-pit. Comme pour un fait exprès, A Pit est aujourd’hui mon 2ème titre préféré de l’album.

Mars 2018 et enfin, l’album tant attendu est arrivé dans la boite aux lettres. Signé. Je suis gâtée. Toujours pas de date prévue à Paris pourtant.

14 mars 2018, 1er extrait live avec 16 Colors. Simplement mon 3ème titre préféré.

Toujours pas de date à Paris.

Alors ce sera Amsterdam, le 24 mars.

J-10.

Je n’en peux plus d’attendre !!!

Welcome back, dear VETO. You were missed.

https://www.facebook.com/v3t0.c0m/

 @v3t0.c0m  Envoyer un message
 v_3_t_0
Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s