Romain Humeau @ Elysée Montmartre | 23.11.2016

_1030772

Romain Humeau @ Elysée Montmatre 2016Double plaisir en ce mercredi soir de Novembre : retrouver à la fois Romain Humeau et l’Elysée Montmartre, réouvert depuis le 15 septembre après avoir brûlé en 2011.

J’aime beaucoup Eiffel, mais c’est surtout en 2005 que j’ai été convaincue définitivement par son leader, non seulement à cause de son 1er disque en solo (l’Eternité de l’Instant), mais aussi en raison du DVD qui l’accompagnait.

C’est à ce moment là que j’ai vraiment découvert Romain Humeau, sa finesse et son érudition, son enfance – si je me souviens bien – entre des parents luthiers et le conservatoire, sa curiosité de tout, son goût pour la littérature et le classique (et la musique baroque, surtout).

Très occupé depuis (trois disques avec Eiffel – Tandoori, A tout moment, Foule monstre -, l’adaptation musicale de Vendredi ou les limbes du pacifique -, la réalisation du dernier album de Bernard Lavilliers), Romain Humeau a finalement sorti ce nouvel album Mousquetaire#1 fin septembre. Et comme un bonheur ne vient jamais seul et qu’il a écrit beaucoup de chansons (75 depuis 2012 raconte t-il, tous projets confondus), suivra bientôt un petit frère, Mousquetaire#2.

Romain Humeau @ Elysée Montmatre 2016

L’Elysée Montmartre leur fait la part belle, pendant plus de deux heures. On manquera Manon Tanguy en première partie : difficile d’être présent dès 19h à Paris. Mais on aura droit à 22 titres de Humeau en solo, en grande partie tirés des deux Mousquetaires, un peu de l’Eternité de l’instant, et une reprise de Gorillaz pour couronner le tout.

Rien d’Eiffel, car Romain ne mélange pas, et fait bien la distinction. On a beau retrouver Estelle et Nicolas sur scène, et même Hugo (en cheveux courts !), la pop et la musicalité anglo-saxonne (mélodies ET paroles svp) sont ici revendiquées, comme sur Futures, dont le style continue de surprendre alors qu’on a pourtant été prévenus. Par rapport aux titres du groupe, plus directs, c’est sans doute ce qui marque le plus : tous ces instants qui retiennent l’attention, ces recherches d’harmonies qui « cassent le ron-ron » (cf l’interview de Desinvolt), ces tours et ces détours qui dessinent davantage l’individu. Et ces mélodies efficaces, comme pour Paris qu’on fredonne ensuite des jours et des jours durant. Avec aussi, en concert, des moments qui prennent aux tripes comme lorsqu’il raconte qu’on lui avait demandé de revenir jouer au Bataclan (impossible). En live, l’intensité est présente tout au long du set et le plaisir de jouer tellement communicatif qu’on est embarqués sans penser à rien d’autre, avec ce sentiment de prendre de la joie et de la partager, sur scène et dans la salle, pour des sensations décuplées.

Romain Humeau @ Elysée Montmatre 2016

Au delà de la musique, il y a chez Romain Humeau une sincérité, une humanité qui ne se démentent pas. L’homme s’engage, même s’il ne se décrit pas forcément comme engagé. Il communique, écrit régulièrement sur son site http://www.eiffelnews.com/, échange avec ceux qui le suivent, Ahuris en tête, n’hésite pas à donner des rdv au bar, à passer des heures à parler après les concerts en passant de l’un à l’autre. Et si parfois, il n’arrive d’ailleurs pas jusqu’au fameux bar, c’est qu’il aura rencontré beaucoup d’entre eux en chemin… et s’en excusera le lendemain. Un vrai de vrai, donc, comme on n’en fait plus, et qu’il fallait aller voir malgré les Pixies (le même soir au Zénith). Comme l’auront d’ailleurs fait un tas de gens de bien, de Guilhem Valayé (3 minutes sur mer) à Cali (ou Mister Lavilliers himself) en passant par les inséparables Florent Marchet et Arnaud Cathrine, Renan Luce et Benoît Dorémus ; que des gens de bon goût !

Oui décidément, il faut écouter Romain Humeau et aller le voir en live.

Photos et vidéos (c) Isatagada
Set photo complet sur le Flick’r

Set List (Politkovskaïa n’a pas été jouée) :

set-list-by-counot

Remerciements : Counot, pour la photo de la Set list

Prochaines dates :

01/12 : ROUBAIX (59) La Cave aux Poètes
02/12 : VILLENEUVE LA GARENNE (92) Virtuoz Club
03/12 : BOBIGNY (93) Canal 93
09/12 : BORDEAUX (33) Krakatoa
10/12 : VITRY LE FRANÇOIS (51) L’Orange Bleue
20/01/17 : OIGNIES (59) Le Metaphone

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s