‘Where Have You Been All My Life’ de Villagers (et l’année 2016 commence bien)

Villagers-WhereHaveYouBeenAllMyLife

On peut parfois regretter amèrement certains timings de sortie d’album. Par exemple celui du ‘Where Have You Been All My Life’ de Villagers, qu’on n’attendait pas vraiment (son prédécesseur date du printemps 2015), mais qui aurait mérité d’être largement offert à l’occasion des fêtes de Noël.
Manqué : il n’est sorti que ce 8 janvier 2016.

Après trois albums magnifiques (on recommandera absolument ‘Awayland’, qui demeure l’un de nos disques favoris), ‘Where Have You Been All My Life’ de Villagers est la parfaite synthèse des chansons passées et de l’état d’esprit actuel de leur auteur, l’Irlandais Conor O’Brien. Comme s’il était temps de faire une pause et de prendre une certaine hauteur, Villagers revisite ainsi le meilleur de sa discographie avec un enregistrement aux RAK studios de Londres en une seule journée, dans des conditions live, sous la houlette de Richard Woodcraft (Radiohead, The Last Shadow Puppets). Et le résultat est enthousiasmant, voire jubilatoire.

C’est peu dire que de prévenir que l’écoute de Villagers peut généralement causer une sorte de stupéfaction ravie, surtout si c’est une première fois.

Mais sur ce disque, les arrangements, portés par des musiciens d’une subtilité qui ne cessent d’impressionner (Cormac Curran au piano à queue et au synthétiseur analogique, Danny Snow à la double basse, Mali Llywelyn à la harpe, au mellotron et au chant, et Gwion Llewelyn à la batterie, au bugle et au chant) sont d’une douceur, d’une délicatesse extrême.

L’enregistrement, moment d’intimité absolu, fait de l’auditeur un témoin privilégié, laissant profiter du plus petit grattement de corde, de l’intonation de voix la plus précise. La voix de Conor O’Brien, d’une indubitable rareté, est de celle pour qui on arrêterait tout pour ne plus écouter qu’elle, le souffle coupé, suspendu à la moindre vibration de l’air. Ses vocalises sont enchanteresses, caressant l’oreille en s’étirant sur un temps presque irréel dont on voudrait pourtant qu’il ne s’arrête jamais. Une émotion naît plus souvent qu’à son tour, qui va crescendo ; on n’a, en fait, qu’un mot en tête : beauté.

La track list est quasi parfaite, même si la version de ‘The Waves’, titre majeur du groupe, ne permet pas d’atteindre l’intensité dramatique de la version 2013, qui bouleversait alors davantage sur disque comme en concert. On y retrouve ‘Memoir’, morceau écrit par O’Brien pour l’album ‘Stage Whisper’ de Charlotte Gainsbourg. Le titre ‘Courage’ y figure également, presque plus remarquable que l’original, comme si l’enregistrement live exaltait la sincérité des sentiments confessés pour émouvoir encore davantage. Parmi les pépites, ‘Soul Serene’, dont la jolie mélodie retient l’attention, et ‘Where have you been all my life’, qui fait aussi le titre de l’album et touche droit au cœur.

Au fil des écoutes, Villagers devient toujours plus indispensable. Pour ceux qui ne s’y sont pas mis, il est plus que temps.

Après Noël, il parait ainsi que c’est le temps des étrennes…

 

 

Album disponible chez Domino en CD, LP, digital et en édition Deluxe LP avec 2 titres bonus à télécharger, ‘Pieces’ & ‘No-one to Blame’.

Tracklisting:

1. Set the Tigers Free
2. Everything I Am is Yours
3. My Lighthouse
4. Courage
5. That Day
6. The Soul Serene
7. Memoir
8. Hot Scary Summer
9. The Waves
10. Darling Arithmetic
11. So Naive
12. Wichita Lineman

Villagers en concert:

25 Février 2016: Paris – La Maroquinerie
26 Février 2016: Rouen – Le 106
27 Février 2016: St Malo – La Route du Rock
28 Février 2016: Nantes – Stéréolux

Article publié pour Discordance

 

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s