Balthazar au Bataclan pour Thin Walls | 16.04.2015

Balthazar @ le Bataclan 2015

Jeudi dernier, Balthazar présentait son nouvel album Thin Walls au public parisien et affichait complet au Bataclan. Balthazar @ le Bataclan 2015Une belle performance pour ceux qui s’étaient fait connaître dans l’Hexagone en première partie de dEUS en 2011 pour leur album Applause, et que l’on avait vu encore l’été 2013 à Rock en Seine (relire le live report ICI) pour leur deuxième album Rats, remplaçant in extremis le groupe DIIV sur la scène Pression Live.

Maarten Devoldere (guitare, claviers, chant) et Jinte Deprez (guitare, chant) se sont connus ados alors qu’ils faisaient la manche en jouant chacun d’un côté du trottoir. Rapidement, les petits malins se sont rendus compte qu’à deux, ils pouvaient tenir un set de trente minutes et qu’être complémentaires avait quelques avantages. Patricia Vanneste (claviers, violons, chant) les ayant rejoint, la base sur laquelle le groupe s’est formé était prête à grandir et affronter d’abord la Belgique, puis l’Europe… et pourquoi pas le monde.

balthazar-thin-walls-coverThin Walls, contrairement à ces prédécesseurs, a été écrit en tournée où l’intimité est rare, mais en partie également dans un monastère où, la chambre de chacun jouxtant celle de l’autre, les deux auteurs compositeurs entendaient ce que faisait son voisin avant même d’échanger sur les chansons en devenir. Pas étonnant que ce troisième album soit plus puissant que jamais, mêlant les vapeurs d’alcool (« Quand tu es en tournée, l’ambiance est très fébrile et chaotique […] tu bois beaucoup trop […] tu écris différemment » – Maarten) à une collaboration qui n’aura jamais été aussi étroite, presque une communion.

Le disque, s’il est particulièrement estampillé « Balthazar », est pourtant bourré de références. A Joy Division (Then What), à Depeche Mode (Nightclub) aux Beatles (I looked for you) mais aussi aux Rolling Stones pour les années 60, avec parfois un vrai parfum de rockabilly, surtout du côté, sur scène, de Balthazar @ le Bataclan 2015Jinte Deprez qui en a adopté jusqu’au jeu de jambes. Il est surtout inspiré et brillant, emprunt d’une intensité nouvelle, à la fois lumineux et grave, réfléchi et instinctif. Un disque qui se découvre au fil des écoutes, timidement au début puis, à mesure qu’il apprivoise l’auditeur, plus intimement, l’entraînant vers des profondeurs chaque fois renouvelées. Le genre de disque qu’on ne peut s’empêcher de remettre sur la platine en boucle, jusqu’à ce que chaque chanson devienne véritablement familière. Un peu comme un enfant dont on se demande si on pourra aimer le prochain autant que l’autre pour finalement réaliser que loin de se diviser, l’amour, tout au contraire, se multiplie. C’est dire si on a cru chaque titre notre préféré, le meilleur, sans aucun doute… pour plus tard changer d’avis presque autant de fois qu’il y a de titres.Balthazar @ le Bataclan 2015

C’est assez peu fréquent pour ne pas insister sur ce point, tant il est rare de trouver autant de (très) bons morceaux au sein d’un seul et même album.

Sur scène, cependant, il fallait encore être convaincu. La faute à une exécution « trop parfaite », au côté hyper BCBG du violon et de la violoniste, à l’impression globalement trop sage du live et des musiciens. Pas de folie, pas de jeu de scène transcendant, il manquait ce petit truc en plus qu’amenait seulement le génial Blood Like Wine qu’on vous avait filmé à RES et qui aurait permis de faire battre le coeur sur une plus longue distance.

Balthazar @ le Bataclan 2015Bonne nouvelle, l’effet Blood Like Wine a désormais contaminé l’ensemble du set et on peut le dire désormais : Balthazar en concert est enfin devenu totalement ROCK N ROLL. La classe est toujours là (le port de la veste fait son petit effet), et les harmonies vocales sont plus belles que jamais mais indubitablement, il y avait en ce jeudi soir, une tension, une envie d’en découdre, presqu’une ébauche de sauvagerie en plus.

Certes les guitares sont plus agressives, les musiciens vont et viennent en flirtant avec les bords de scène, interagissant entre eux et surtout avec le public, rendant l’ambiance assez chaude ; l’essentiel, cependant, est ailleurs.

Balthazar @ le Bataclan 2015

Est-ce injuste pour ses petits camarades ? Très certainement, car les titres chantés par le brun Jinte sont franchement tout aussi excellents (le sensuellement groovy Bunker en tête), comme on ne retirera pas à Patricia l’impact qu’elle a sur le son du groupe. Balthazar @ le Bataclan 2015Mais voilà, il se trouve que Maarten, plus charismatique que jamais, aspirait au Bataclan tous les regards. Balthazar @ le Bataclan 2015Sa haute taille, son attitude (et que j’aille en fond de scène te boire un petit verre entre chaque morceau, et que je te pique une cymbale juste avant le rappel devant le roadie affolé qui s’en va la rechercher dare dare dans le public), les couches empilées de chatterton noir sur sa guitare, sa voix grattée, plus rauque et plus sexy que jamais, sa fausse désinvolture dans le chant, tout fascine chez le flamand qui donnait l’impression que tout pouvait basculer d’une seconde à l’autre !

Alors donc que l’on avait apprécié (mais sans plus) leur précédente prestation, nous voilà donc complètement emballés par un Bataclan qui nous aura fait danser et même rire mais aussi qui nous aura émus et au final, nous aura procuré un plaisir immense.

Bienheureux ceux pour qui les voir en tournée reste à venir : on les envie beaucoup beaucoup.

La set list :

Balthazar @ le Bataclan 2015

Une playlist vidéo trois titres de la soirée (Then What, Bunker et Lion’s Mouth)

.

Toutes les photos du concert :
https://www.flickr.com/photos/isatagada/sets/72157652009386592/

Publicités

2 réflexions sur “Balthazar au Bataclan pour Thin Walls | 16.04.2015

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s