Pete Doherty @ la Flèche d’Or | 28.08.2014

Pete Doherty @ la Flèche d'Or 2014

J’en veux terriblement aux médias.

Parce qu’à cause d’eux, pendant très longtemps, je n’ai rien su d’autre de Peter Doherty que ses frasques de vie personnelle.

Jusqu’au jour où mon amie Eva E. Davier, photographe qui l’avait suivie pendant quelques temps, réussit à me donner envie de lui donner sa chance. C’était en 2009, déjà après les Libertines et les Babyshambles, au moment de son album solo Grace / Wastelands,  et cette écoute fut un vrai coup de foudre.

Pete Doherty @ la Flèche d'Or 2014

Je l’ai vu deux fois en solo depuis, une fois en 2010 pour un premier concert improvisé à la Flèche d’Or (lire ICI), une autre fois à l’Olympia en 2012 où il remplaçait au pied levé Nina Haggen en tête d’affiche du Tremplin Gibus Rock (lire LA). Chaque fois en solo, chaque fois à l’arrache, et chaque fois ça avait été génial.

Aussi lorsqu’en début de semaine dernière Twitter annonça un nouveau concert surprise à la Flèche d’Or pour le jeudi même, je n’ai pas hésité une-seule-seconde.

Pour qu’une fois de plus, la magie opère.

Forcément en retard (ou plutôt sa première partie), voilà donc notre anglais national (oui, parce qu’il habite un peu en France aussi quand même) qui passe une tête depuis le backstage pour agiter la main avec un grand sourire. Sous-titre : « Hey coucou les gens, ne vous inquiétez pas je suis là ! » Avant de revenir et de nous annoncer une humoriste pour commencer, comme s’il l’avait rencontrée en voisin et voulu lui donner sa chance sur scène.

Pete Doherty @ la Flèche d'Or 2014Comment résister ?

Quelques minutes plus tard (parce que l’humoriste, si tremblante qu’on en avait mal pour elle, n’est pas restée très longtemps) notre homme se retrouve face au public avec sa seule guitare et ses chansons, pour un set décontracté comme à la maison. Avec son éternel chapeau et son costume élimé découpé sur les chevilles, il a des airs de clochard à l’ancienne, de ceux que l’on voyait dans les films

Ponctué de titres de ses deux groupes comme de ses productions solo, le set se suffit largement des mélodies inspirées de ce Pierrot de la lune à la fois musicien et poète, qui n’a besoin de personne pour tenir un concert. Il enchaîne parfois sans pause (quand pourrais-je enfin applaudir Salomé que j’aime tant ?), fait le tour de la scène en s’éloignant du micro tout en laissant chanter à sa place, raconte sa vie (la mort d’un ami il y a deux jours mais, il y a deux jours aussi, la naissance du second fils de Carl Barat, Ramone), demande si nous avons bien nos « tickets » pour son Zénith avec les Libertines (le 16 septembre)(et comment on dit « ticket » en français ?), reçoit de grandes déclarations avant de réceptionner avec flegme un soutien gorge lancé depuis le public qu’il accroche au manche de sa guitare (il partira finalement en le laisPete Doherty @ la Flèche d'Or 2014sant finalement sur le pied de micro pendant que j’entends quelqu’un remarquer : « En tout cas il n’est pas fétichiste »)…

Il fait une chaleur à crever dans cette Flèche d’Or, vraiment. Ce qui donnera à Pete Doherty l’occasion de s’absenter quelques minutes… pour revenir une première fois, puis, une deuxième, les bras chargés de bières qu’il distribuera généreusement dans le public.  Parce qu’outre ses talents de musicien, il y a chez ce garçon une gentillesse qui transpire de partout et qui touche infiniment.

Ce soir-là à la Flèche d’Or, c’était comme si j’avais eu le grand privilège de le voir revenir jouer dans mon salon.

Et franchement des jolis moments comme celui-là, j’en redemande.

Décidément j’aime Pete Doherty. De plus en plus.

Toutes les photos du concert sur le Flick’r d’Isatagada

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s