L’écurie Paul B. à l’honneur | 19.05.2013

Bigmoneymakers @ Paul B. 2013

Paul B. ouvrait ses portes samedi soir pour donner à son public l’occasion de découvrir ses poulains (enfin, « poneys »), comprenez les groupes qui travaillent dans ses studios et que la salle bichonne et aide à grandir dans les meilleures conditions possibles. Un accompagnement de 1er choix pour des artistes locaux triés sur le volet, sélectionnés à l’occasion de cette soirée, première de la série ‘Poney Club’.

En guise de démarrage, le groupe The Chasers met le métal à l’honneur avec une belle alternance de vrais gros hurlements et de chant mélodique quand il faut tandis que je déguste une bonne petite crêpe façon Paul B. (ahhhhh, les crêpes de Paul B. !).

Le Vasco @ Paul B. 2013Leur succède Le Vasco, dont j’avais vu le nom beaucoup circuler ces derniers temps, et que j’étais curieuse de découvrir en live. Pas franchement retournée par ce que j’avais vu sur le net (leur titre La Transe des Oiseaux), je me disais cependant qu’il y avait forcément une bonne raison pour un bouche à oreille aussi élogieux. Et en effet, entre pop expérimentale, hip-hop rageur et électro entraînante (jouée 100% en live), le groupe, emmené par une chanteuse à l’énergie incroyable, défonce tout sur son passage avec un talent et un éclectisme foutrement passionnant. Quelque part entre Hyphen Hyphen et The Grims ; quelque part très très haut dans une autre galaxie surtout. Une bonne grosse découverte à suivre de près. Avec un sax soprano en bonus.

Skarapunk @ Paul B.Après eux, voir Skarapunk c’est un peu encaisser un sacré choc des générations et des cultures. Ceux là sont de dignes représentants des éternels pogoteurs (qui s’en donnent à coeur joie), avec bassiste qui refuse de jouer faux (« mais vas-y on s’en fout on fait du punk ! »), saxophoniste-chanteur (lunettes noires et crâne rasé), guitariste entièrement nu sous son tablier et chanteuse hyper sexy en corset et talons aiguilles qui a oublié de ne pas oublier son âge.

Bigmoneymakers @ Paul B. 2013Fin de la soirée en apothéose avec mes chouchous de toujours depuis un fameux soir d’avril 2008 (cinq ans déjà les garçons … wah), les fameux Bigmoneymakers. Jamais déçue par ces 5 là, je prends toujours un immense plaisir à les voir et ressors immanquablement de leurs concerts avec un grand sourire aux lèvres et la joie au cœur (si si). Une fois encore leur set est jouissif à souhait, avec une multitude de morceaux tubesques comme ce n’est pas permis (entre la voix des Strokes et l’énergie de Madness) et des musiciens que je n’ose plus citer séparément de peur de faire injustice aux autres (déclaration : je vous aime, voilà !).

Bigmoneymakers @ Paul B. 2013Impossible de partir sans aller les embrasser en loge. Là j’apprends de la bouche de super-Matthieu-le-manageur que l’EP enregistré avec la participation bienveillante des Stucks In The Sound (souvenez-vous : http://isatagada.blog.com/2012/11/15/les-bigmoneymakers-remportent-le-concours-fender-sfr-jeunes-talents-2012-bus-palladium-14-11-2012/) ne devrait pas tarder à voir le jour et que le mix est signé Romain des Stucks (s’il vous plait), avec un clip dans la foulée. J’apprends aussi que Matthieu manage également Le Vasco (pourquoi ça ne m’étonne pas ?) avec de jolies choses à venir (mais chut…).

Encore une belle soirée à Paul B., une belle salle, de beaux artistes, et toujours, de belles personnes.

On en redemande.

.

Photos (c) Isatagada – Davantage sur le Flick’r : Bigmoneymakers / Le Vasco / Skarapunk

Playlist vidéo Bigmoneymakers :

Palylist vidéo Le Vasco :

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s