Découverte : Goldwave

Une voix sombre qui vous attire vers les ténêbres à la façon d’un Paul Banks (INTERPOL), des guitares qui s’aventurent entre les terres de THE HORRORS et celles de THE FOALS, des mélodies qui prennent leur temps pour mieux vous embarquer dans un headbaging obligatoire, une noirceur envoutante, un romantisme évident.

Introducing GOLWAVE, qui nous viennent de Caen.

Cocorico.

(Again)

Vous pouvez télécharger ce truc un peu sublime (mention spéciale pour Snow et 8th of November) pour seulement 3 € sur http://goldwave.bandcamp.com/

Si j’étais vous, je n’attendrai pas une minute de plus.

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s