La pugnacité de Florian Mona

Si « Pugnacité » n’est pas un titre de Florian Mona, c’est un terme qui le définit assurément.

.

Ce fut d’abord un premier message privé sur la page de mon blog sur Facebook, le 15 septembre :

Hello!
Voici un premier titre du futur album qui est en cours de mixage à Bruxelles par Dom Brusson (ingé son de Dominique A). Je vais certainement le diffuser sur le net prochainement, peut-être la semaine prochaine, mais je voulais vous l’envoyer avant. Je suis très content du mix, j’espère que ça vous plaira!
je vous enverrai l’album quand il sera masterisé, un vinyle sortira aussi à l’automne avec un remix par le groupe de Dj Christine. Si vous avez besoin d’infos, bio etc..n’hésitez pas.
des bises
florian, http://www.facebook.com/pages/Florian-MONA/60617848324

(joint, un mp3 que je n’ai pas pris le temps de télécharger)

.

Puis, le 8 octobre :

Hello !
juste un petit message pour vous envoyer le nouveau clip de Florian MONA
EP prévu pour novembre
n’hésitez pas à le partager…
à bientôt
f

(joint, une vidéo d’un titre – le même -, que je n’ai pas pris le temps de regarder, mais me suis dit que je le ferai – un jour-)

.

Et le 12 novembre :

Hello,
Je joue au Divan du monde mercredi pour une soirée du magazine Crumb, n’hésitez pas à passer.
f

mais là, j’étais déjà prise pour la soirée des Bigmoneymakers au Bus Palladium.

.

Pleine de culpabilité désormais, et un peu impressionnée par ce type, finalement, qui tenait bon sans pour autant être lourd (trois message en trois mois, et sans pleurnicherie), je me décide à regarder la vidéo, sans trop y croire.

Et là BINGO ! Clip avec peu de moyens mais plutôt classe (humour included), alliance de chant parlé et de musique rythmée, rappel fort d’un Daho et plus près de nous, d’un Lescop, yeah, mais c’est bien !!!

Je vous en fais profiter, pour la peine. Avec une petite bio pour finir. Ou plutôt pour commencer, qui sait.

Bon vent vers ton large personnel, mister MONA !

Bio

Trois ans après un premier album sorti chez Naïve, où l’on découvrait la voix tendre et l’esthétique rêveuse de ce jeune dandy rennais, Florian Mona revient avec un nouvel EP courant novembre, d’où est extrait le single « Le Large ».
La musique de ce jeune homme moderne, élève assidu de Dominique A et d’Etienne Daho, s’y fait plus frontale, les guitares volontairement cinglantes, les espace élargis par les nappes de synthétiseurs.
Le propos se veut plus brut, les rythmiques plus dures donnant à l’ensemble une tournure synth pop d’une grande élégance.

Florian Mona évolue sur scène en trio, épaulé par le batteur Mathieu Languille (Montgomery) et par Samuel Chapelin, bassiste-claviériste (Manceau).
Son second album, mixé par Dominique Brusson (Dominique A) est prévu pour le 1er trimestre 2013.

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s