APPLAUSE – REMERCIEMENTS

Le mieux c’est quand personne dans le groupe ne t’a rien dit et qu’une amie* t’envoie ça par mms … Humilité et gentillesse, c’est la classe absolue, chez APPLAUSE.

Et depuis hier, jour où j’ai enfin pû aller l’acheter, ce cher album (parce qu’un promo, ça ne ressemble pas à un album tout packagé), je sais aussi ce que ça fait d’avoir l’objet dans les mains et c’est plus fort encore. Je ne m’y attendais pas en fait – puisque je le savais. Et s’il y avait eu les photos, par dessus le marché …

Alors j’imagine à peine l’effet que ça doit leur faire à eux, de le voir dans les magasins comme ça, de se dire qu’il est parti vivre chez ces inconnus dont il deviendra le familier, de le voir dans les mains des présentateurs de télé aussi (la liste s’allonge tous les jours), tout le monde s’en emparer de partout, ou que sais-je encore. Ça fait trembler, ça colle des frissons qui descendent tout le long de la colonne vertébrale. Comme si des petits bouts d’eux s’étaient échappés et se répandaient un peu partout, avec le début d’une sorte de vie autonome, passionnante mais dangereuse, aussi. Elle était bien sentie vraiment, cette idée du « bébé », dans la bio.

« Echappé », c’est un peu le mot qui accompagne le mieux cette sortie d’album. La roue est lancée, les jeux sont faits, rien ne va plus. Il faut abandonner toute vélléité de contrôle, le disque démarre son histoire propre et qui maîtrise vraiment ce qui peut arriver maintenant ?

C’est à la fois effrayant et fascinant  tout à la fois. A cet égard, j’ai trouvé la chronique de Didier Varrod tellement dithyrambique sur Inter qu’elle en était presque flippante.

Et j’ai juste envie de dire : Take care les garçons. Mais sérieusement. Gaffe à vous.

Where it all began …

.Where

* Merci Eline, comme d’hab 🙂

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s