Le TOP Albums 2010 d’Isatagada

Un petit TOP 2010 rien que pour vous et bien perso comme il faut, notamment pour ce qui est du number one, lequel ne fait certainement partie d’aucun autre TOP, ce qui est bien dommage.

.

1. LUNE de Lou Angel

 

L’album que j’ai le plus écouté, celui que j’ai passé et repassé sur mon lecteur mp3 parmi les milliers et milliers de titres qui parfois peinent à se faire un place est l’album LUNE de Lou Angel. Il a été la bande son parfaite de ma relecture du cycle d’Hypérion. Il m’a apaissée lorsque je sortais du boulot dans un état de stress avancé. Il m’a redonné le sourire dans les moments où je finissais par ne plus voir tout qu’en noir. Il m’a permis de retrouver l’état de naïveté et d’espoir fou de mes années adolescentes. Il m’a fait du bien.

Il a été écrit et composé par un jeune homme d’à peine plus de seize ans, et je trouve ça fou.

Ce bijou est téléchargeable gratuitement sur Jamendo, profitez-en !

.
 

2.INTERPOL (Eponyme)

 

J’étais restée sur Antics, la voix de Paul Banks et le titre Narc dont je ne me lassais pas. Avec cet album éponyme et un concert extraordinaire au Trabendo, je suis tombée raide dingue de Daniel Kessler, l’homme qui danse avec sa guitare comme d’autres font l’amour avec la femme de leur vie.

Entre U2 et Joy Division. Lanscinant et addictif.

.

3. The Walkmen – Lisbon

 

Gros choc lors de leur premier album il y a des années de cela. Et puis plus rien. Jusqu’à ces articles de ci de là, légers  pourtant, pour m’avertir de la sortie de Lisbon. Suivis d’un premier autre premier gros choc, celui de la scène. Qui m’a fait réécouter l’album jusqu’à l’user, me faisant revivre leur fantastique concert à la Flèche d’Or. Avec cette sensation d’être devant un groupe à l’immense envergure.

Esprit vintage, charisme hypnotisant, merveilleuses chansons.

.

4. Plastic Beach – Gorillaz

 

La meilleure production de l’année, sans nul doute. Des influences world, électro, rock, rap, un joyeux tout mélangé avec bonheur, on peut même dire, génie.   

Et de l’humour avec ça.

Dépaysant.

.

5. Scott Matthews – Live in London

 

Je ne sais pas si vous aurez jamais une chance de vous procurer ce disque là. Acheté après le set de Scott Matthews à la Maroquinerie, j’avais plus dans l’idée de « participer au schmilblick » que d’acheter un disque que j’écouterai véritablement.

Erreur. Ce live in London est magique. Un live parfait, de toute beauté, à couper le souffle.

L’une de mes plus grosses émotions de l’année en concert. 

 

6. YOU! (Eponyme)

 

Les frenchies de YOU! ont frappé fort. Bien plus que le side project de  José Reis Fontao (Stuck in the sound) ou de son frangin David (I am un chien), YOU! est avant tout le bébé de Romuald Boivin, et c’est une révélation (lire la chronique ICI). 

Des titres aux mélodies marquantes et au rythme génial, une sorte de Cure des débuts, sauce 2010.

.

7. Bertrand Belin – Hypernuit

 

Etrangeté mais aussi, classe, finesse, et subtilité « à la française ». Arrangements épurés, voix d’un autre âge, l’album de Bertrand Belin (chroniqué  longuement ICI) est un voyage dans le temps et l’espace qui redonne tout son sens au pays d’Yves Montand et de George Brassens.

Une voix de velour séduisante et séductrice et un excellent guitariste, pour couronner le tout.


.

.

8. Kings of Leon – Come around sundown

 

Déception pour beaucoup, et pour moi aussi … du moins au début. Mais après quelques écoutes, je me suis surprise à aimer cet album au point de vouloir le défendre de tout coeur. Moins rock,  plus marqué « Amérique sudiste », il est à mon sens, et sous un premier manteau qui semblait au contraire convenu et commercial, l’un des albums les plus personnels du groupe.

.

9. Foals – Total Life Forever

 

Belle découverte à Rock en Seine cette année, les Foals m’auront marquée par leur faculté à envoyer un rock incisif aussi bien que planant.

Spanish Sahara est sans doute le morceau crescendo le plus réussi de l’année, malgré une production sur disque qui me laisse encore perplexe.

.

10. ex equo : Sufjan Stevens – The Age of A-DZ / Syd Matters – Brotherocean / The National – High Violet

 

Trois albums qui auraient sans doute pu figurer en meilleure place dans mon top si je n’avais pas attendu décembre pour me les faire offrir ! Du coup, pas eu tellement le temps d’intégrer complètement ces trois disques.

Les français de Syd Matters sont toujours aussi oniriques et Sufjan Stevens, aussi barré ; quant à The National que je ne connaissais pas vraiment, il y a là une puissance d’évocation qu’il va me falloir digérer également.

.

All for 2010 now, Welcome 2011.

Hâte d’écouter ce que cette année nous apportera !

Excellente année à vous tous.

Publicités

6 réflexions sur “Le TOP Albums 2010 d’Isatagada

  1. Je crois que pour voir Rufus Wainwright en 2011 sur une scène française, ça ne s’annonce pas très bien. Il faut apparemment lorgner du côté de Londres…
    En effet moi aussi je ne compte pas les albums qui m’ont laissé indifférent de prime écoute et qui se sont révélés longtemps après (La Superbe en général et tout Benjamin Biolay en particulier, par ex.). Avec Songs for Lulu… la beauté et la majestuosité, mais aussi les quelques imperfections, en font pour moi un grand moment pour l’année 2010.
    Encore merci pour tes voeux, ton attention et ton travail sur ces pages d’une très grande qualité. A très bientôt !

    J'aime

  2. Et hop, comme tu me l’as suggéré, un petit tour sur ce top album.
    Alors,pas d’accord sur le Gorillaz, l’Interpol, et sur Hypernuit, mais je te rejoins tellement sur Foals, You!, et The Walkmen…
    Je suis passé à côté de Lune sinon, donc #nowplaying !
    Bises.
    B.

    J'aime

  3. Et Songs for Lulu, pas même un strapontin ? Je suis déçu…
    Bonne année et meilleurs voeux à toi et à tous les consultants de ton blog !

    J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s