Les RussianSxToys au Cargo avec CQFD

Pierre, RSSNSXT 

J’ai l’air de vous raconter ma vie comme ça mais en fait, non.   

Sinon j’aurais depuis longtemps écrit sur le fils naturel de Thierry Amiel et de Pamela Hute, le leader charismatique des RussianSxToys, le grand beau jeune intelligent drôle et talentueux Pierre L S (sans le D). 

En fait, ça fait trois heures que je cherche dans ce blog le billet sur le concert au  Klub en 2009 (photos sur Flick’r pourtant), celui sur ma bio qu’il a écrite rien que pour moi, l’article qui lui aura fait remporter la battle du CQFD, l’endroit où je mentionne lourdinguement sa fameuse filiation, le fameux clip du « Fuck Radiohead » ou encore à quel point son inimitable humour Facebokien a su me conquérir d’emblée alors que j’ignorais encore tout le reste. 

Et rien. 

Je dois en convenir, parfois on passe à côté de la plaque et on oublie de parler des gens qu’on aime vraiment, comme s’il était naturel que tout le monde connaisse ceux que l’on connait (enfin, je me comprends). 

Le temps est venu (lire « le temps z’est venu », si vous êtes puriste ou lisez à haute voix) de réparer cette fâcheuse incongruité. 

Car aujourd’hui est le jour où le Tweet d’hier (« demain on annonce un concert qui sera super coolos. demain.« ) s’est réalisé. Aujourd’hui, Les RussianSxToys peuvent enfin l’annoncer : ça va encore trembler un 9.11. 

Il faudra donc être au CARGO à CAEN pour la CQFD LIVE PARTY le samedi 11 septembre 2010, où les RussianSxToys se produiront en compagnie de Belone et des supers Lanskies (et eux au moins, j’en ai parlé ! han !). 

Bande de veinards. 

Allez, je vous offre une séance de rattrapage : voici, en quelques points sélectionnés pour leur indiscutable représentativité, un premier portrait des fameux RssnSxt dont tout le monde parle sans vous en parler. 

Car on en parlera beaucoup demain.  

. 

BIO : 

Trio / Quatuor (ça dépend) post punk formé en 2008 à Rennes, ce groupe de branleurs oscille entre guitares tranchantes et synthés kitchs. Leur son résolument booty-shake s’appuie sur le beat dancefloor des eighties. The RussianSxtoys, c’est aussi et surtout l’histoire de Pete, un mec qui sait trop choisir une paire de lunette écaille pour agrémenter sa bass guitar. Récemment disponible, un split cd avec le groupe Green Vaughan, édité par le label Ideal Crash. 

  
  
INTERVIEW (tout est vrai, surtout le passage sur les rongeurs) :


NDLR : Pierre n’est jamais jamais stressé sur scène : il est détendu, comme s’il jouait dans son salon ou qu’il arrachait une ou deux dents 

   

CLIP (engagé) :
  
 
  
Inrocks / CQFD :
 
inrocks 

  

ATTACHE DE PRESSE (Pierre sait que son avenir est là, me mettre en valeur ; le reste, il le fait pour plaire aux filles – le groupe – et à ses parents – les études) : 

Isatagada Personne ne voudrait m’écrire ma bio pour Discordance ?

30 mai, à 16:56

 

Pierre Le Seven
Pierre Le S 
30 mai, à 17:11
Isatagadouille a aimé la musique dès qu’elle a eu ses premières dents. Elle a commencé par machouiller des vinyles de Polnareff puis des Rolling Stones.
Elle découvrit le groupe blackpool en 1975, et leur fit le brief de leur vie sur leurs coupes de cheveux.
Le lendemain elle dirigeait Universal Music. Quand ça commença à lui casser les noisettes, elle vira Renan Luce de la ligne artistique de la boite et fit grimper Obispo au top des charts.
Fière de cette expérience, Isatagadouille déboule tout naturellement chez discordance.
 
.
PS : Pierre ? si Pam et Thierry t’émancipent, j’en ai parlé avec Pascal et il est d’accord : on voudrait bien t’adopter.
Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s