J’ai enfin acheté le disque de Hugh Coltman !

 

En état de grâce. A l’écoute de celui qui a été touché par la grâce pour l’offrir à son tour.

J’ai acheté et écouté l’album de Hugh Coltman, Stories From The Safe House. Moi que la Folk ennuie copieusement d’ordinaire – mais cet homme là fait-il de la Folk ? – et le jazz donc …

Voilà l’un de ces artistes qui sont d’emblé classiques, immenses, déjà immortels. Encore inconnu du plus grand public mais reconnu par ses pairs (et comment pourrait il en être autrement ?) : -M- qui participe à son album, Spleen qui lui fait chanter les choeurs sur scène, le FAIR qui l’invite en featuring sur scène pour sa fête de la musique 2009 … Anglais et pourtant, vivant en France. Collaborant également avec d’autres artistes en lesquels je crois et que j’aime infiniment : Julien Pelissier « Jules tout simplement », Nicolas Ly et son groupe Applause (les même qui firent en décembre dernier la première partie de -M- en Belgique, aucun hasard  dans tout ça, bien sûr). Des gens que je considère pour la plupart comme étant « hors norme », parmi les rares qui possèdent « LE don », petit groupe d’heureux élus sur le berceau desquels la fée musique s’est penchée avec générosité.

La beauté de sa voix de crooner, parfois légèrement voilée. Les doux bruits des doigts sur les cordes, le son badin du ukulélé, la gravité du piano, les discrètes visites des cuivres (saxo et clarinette). Les trésors que sont certaines chansons. Les rythmes joyeux de Sixteen qui ouvre l’album, The moon caught in a tree qui ramène aux plus jolis moments d’un Wonderwall version Ryan Adams, la poésie aux accents de soleil espagnol de Voices, les arrangements tintés de reggae et à la fois délicieusement intemporels de On my hands où ceux très « Montmartois » de Greener than blue (l’accordéon façon Amélie Poulain, sûrement) …

Et le bien-être, l’apaisement que l’on ressent …

Merveilleux.

 

Quelques extraits supplémentaires :

Découvrez la playlist Hugh Coltman avec Hugh Coltman

 Vous pouvez l’écouter encore et encore et en intégralité sur http://www.deezer.com/fr/#music/hugh-coltman/stories-from-the-safe-house-241042 mais par pitié, si vous ne nourrissez pas un tel artiste, j’en serais désespérée…

Bien à vous.

Publicités

2 réflexions sur “J’ai enfin acheté le disque de Hugh Coltman !

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s