Bigmoneymakers ouvre pour Stuck In The Sound | 23.01.2010

Big Money Makers @ Palaiseau

Photo Isatagada

On n’a pas fini de vous parler des Bigmoneymakers, qui ouvraient ce samedi pour Stuck In The Sound. Fancy, Pravda, Housse de Racket, the Dodoz, Pony Pony Run Run, les Babyshambles (au Zénith de Paris, mais oui ma bonne dame) et même récemment le Stade de France (Luc en  piano voix, s’il vous plait), le groupe accumule les concerts et les premières parties, tandis que l’on prend un plaisir croissant à les voir, comme en témoigne cette peu professionnelle vidéo ci-dessous. Certes, vous entendrez votre serviteur s’époumonner honteusement, impossible de ne pas s’en rendre compte. Mais à sa décharge, il faut dire que les BMM ont le chic pour pondre des titres tous plus irrésistibles les uns que les autres, carrément jouissifs en concert, que l’on imagine aisément repris par un public déchainé et de plus en plus nombreux.

Oui lecteur chéri, ici on croit dur comme fer à l’ascencion de ces cinq là, parmi les premiers vainqueurs du CQFD 2010, qui rendraient le sourire à n’importe qui, y compris au copain déprimé de service. Pas le temps de s’ennuyer une seconde sur ces morceaux ultra courts qui font danser comme aux meilleurs temps d’un Madness de légende, ces changements de rythme étourdissants, et le théatre permanent d’un leader dont on ne peut détacher les yeux.

Comme la vie est bien faite, les Bigmoneymakers ont désormais un bel EP à la géniale couverture (commandez le en leur écrivant ICI ou LA, si vous ne l’avez pas acheté en concert), et leur présence chez Believe vous les met également à disposition de Deezer  jusqu’à ITunes.

Stuck in the sound @ Palaiseau

Photo Isatagada

Autant le dire, les BMM ont fait office de première partie idéale pour les Stuck in The Sound, qui leur ont succédé bien tard pour cette date de derrière le périph, la dernière en région parisienne avant le prochain album.

Le public surchauffé s’est régalé avec des zikos sautant partout (et un batteur exceptionnel), galvanisés par un leader volant aux poses crânes devenues cultes, harrangant la foule, brandissant sa guitare comme un étendard. Impossible de ne pas se laisser embarquer par cette ambiance survoltée tandis que se succèdent les titres à l’énergie communicative, depuis le tubissime « vieux » Toy Boy jusqu’au quasi parfait Teen Tale. 

Il y a très peu de groupes que l’on peut voir autant de fois avec un plaisir croissant, sans jamais se lasser. Il faut pour cela un savant cocktail de musique, d’authenticité, de générosité, de qualités humaines (tous les jours on entend de nouvelles anecdotes qui en disent long) rarement concentrés dans une seule formation. Et quand, cerise sur le gateau, ce groupe peut se targuer de compter dans ses rangs l’une des plus belles voix française, on ne peut qu’en redemander.

Une soirée hautement réjouissante.

http://www.myspace.com/bigmoneymakersrock

http://www.myspace.com/stuckinthesound

Retrouvez également en ligne les photos de Pascal Boujon :

 

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s