MasterNova, Bigmoneymakers & (almost) Lafayette @ Le Klub

 image2

Rendez vous était donné au Klub ce mercredi 21 octobre pour la « release party » du 1er EP des Bigmoneymakers, attendu depuis un certain temps. Une fois sur les lieux, on encaisse : Abi (Les Peanuts, CQFD), malade, est repartie vers sa couette, l’EP n’a pas été livré au groupe, et Lafayette déclare forfait (Cockpit, une version différente du groupe, les remplacera).

Show must go on ! Il en faudrait plus pour démoraliser tout ce petit monde.

 
9541 par pascal boujon

 Masternova © Pascal Boujon 

Alors que Masternova entame son set, Ophé (Discordances, Les Peanuts), me murmure à l’oreille que ces gars là habitent ensemble et ont leur propre home studio. Cela s’entend, au vu de leur prestation, plus que pro. Il y a de l’Oasis dans le style de musique (entre brit pop et new wave), et du Brian Molko dans le grain de voix du chanteur.
Lény s’ennuie. Pas moi, qui reste concentrée sur la très belle diction du chanteur bassiste et le look du guitariste aux lunettes de soleil (on peut ne pas avoir un physique de mannequin et avoir du style, ce gars là en est la preuve). Belle découverte.

 

 
 
9590 par pascal boujon

Bigmoneymakers © Pascal Boujon

Les Bigmoneymakers entament leur concert sans Luc, le chanteur, qui se fait désirer. « C’est une star » affirme Matthieu, leur manageur, mais ça va le faire venir ! ». Bien vu, et c’est parti sur les chapeaux de roue avec « Lookin’ at you ». Ambiance ska, à la limite du punk, le groupe fait danser avec des chansons plutôt courtes, des changements de rythme, et des refrains entêtants.

 

Si Luc n’est pas encore une star aux yeux du monde, il ne demande qu’à le devenir, car il a tout pour ça. « Il se la pête ! », m’a t’on dit récemment à son sujet. Mais je veux, oui ! Les BMM ont un vrai leader, qui occupe son rang sur scène et combine performances vocales (amplitude rare, passage des aïgus aux graves les plus étonnants), attitudes scéniques (et que je me retourne, et que je te fais de grands gestes, et que je te balance des billets dans le public) et façon de danser un peu en automate que l’on voit immédiatement alimenter une prochaine légende. En attendant, le groupe de Palaiseau a réussi à faire monter son groupe de fidèles « à la Capitale » où on risque de les voir de plus en plus souvent. Quant à « se la pêter », hors scène c’est une autre histoire : je ne connais pas beaucoup de formations qui auraient proposé d’envoyer leur EP à leurs fans « à leur frais », pour cause de livraison retardée.

 

L’heure du curfew est là, et une fois de plus les transports nous feront manquer la fin de la soirée, avec Cockpit et Robin, l’ingé son du lieu (ça ne s’invente pas), à la batterie. Même si on n’y était pas, notre petit doigt nous a dit que la moitié de Lafayette avait été excellente. A suivre donc.

Encore une « French Pop Mission » réussie, en tout cas !

 

http://www.myspace.com/bigmoneymakersrock

http://www.myspace.com/masternova

http://www.myspace.com/frenchpopmission

Publicités

3 réflexions sur “MasterNova, Bigmoneymakers & (almost) Lafayette @ Le Klub

  1. He oui j’étais venu pour Lafayette mais je n’ai pas été déçu par l’absence (pour raison de santé) de leur chanteuse de grand talent car Cockpit : http://www.myspace.com/32671803 ; a su relever le defit de l’impro avec brio et le soutient du décidement très sympatique et très surprenant Robin (venu sans sa cape cette fois-ci).

    J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s