Blackpool sur OUI FM (et en repet avec GOS)

Blackpool sera sur OUI FM dans l’émission OUI LOVE MYSPACE jeudi 9 avril 2009, entre 18 et 20h.

Vous pouvez voter sur :

http://www.myspace.com/ouifm  dès 14h (un vote par adresse IP)

Par SMS : « Vote 2 » au 61500 (pendant l’émission – autant de fois que vous le voulez)

Par téléphone : 0 821 23 102 3 (pendant l’émisssion – autant de fois que vous le voulez)

Vous pouvez aussi ne pas voter, parce que ça devient gavant un monde où le risque de programmation n’existe plus et où les uns exploitent les autres (et toujours dans le même sens; ainsi vous remarquerez qu’il n’y a pas de reversement de la recette des sms pour les groupes qui, s’ils sont là, par définition, n’en vivent pas, eux).
N’empêche, si Alex est en forme, vous aurez peut être droit à l’une de ses sorties irrévérencieuses, de celles dont il a le secret. Rien que pour ça, ça vaut le coup de jeter une oreille.

Dans le même genre, GOS, avec qui Blackpool a pas mal partagé l’affiche ces derniers temps, est venu en repet avec le groupe pour préparer la soirée GOS & Friends du 30 avril. Ils ont un chouette projet de docu, qui montrera le concert et sa préparation. Quelqu’un était donc venu filmer hier soir, et expliquer le concept du truc. Objectif : montrer que les groupes se débrouillent très bien tous seuls, qu’ils n’attendent pas après les labels ni toutes ces structures qui ne se mouillent jamais.
Contre vérité totale à mon sens. D’abord parce que les groupes subissent la situation et n’ont pas franchement d’autre choix. Ensuite parce que si se débrouiller tous seuls ça veut dire écumer les salles de concert parisiennes à 220 € la soirée (dernier tarif de la Flèche d’Or pour un set de Blackpool de 40mn avec 5 musiciens et un ingé son; et il y a bien pire sur Paris !) et passer son temps à bosser gratuitement, autant dire que moi ça ne me va pas une seule seconde.

On n’a pas tellement de mal à comprendre pourquoi les groupes franciliens sont de plus en plus issus d’une certaine bourgeoisie : il faut déjà avoir un niveau de vie minimum pour avoir les moyens de jouer, et surtout, les moyens de durer. Tant qu’à faire, les études ne sont pas négligeables, puisque « tout le monde » (sic; vous noterez les guillemets) peut désormais se produire à « moindres frais ». Ouep, c’est trop cool la vie : il « suffit » de 10 000 € pour faire son album, et « tout le monde » (re sic) peut désormais faire sa zik avec son home studio, tourner son clip de façon autonome avec ses potes, avoir une page myspace hyper pro, et un site, évidemment.

Quid du gars talenteux mais sans le sou, sans réseau, sans sa ribanbelle d’amis bac +5 en com ou informatique, incapable de rivaliser au niveau du son produit avec tous ceux, peut être pas aussi doués, mais en tout cas plus gâté par la vie, qui comme lui, veulent devenir des stars.

Rien à voir, ni avec la musique, ni avec le Rock n Roll.

Monde de merde.

Révolte de merde.

Peut être qu’un jour je vais grandir allez. L’espoir fait vivre …


Cliquez sur l’image pour accéder à l’album complet de Blackpool & GOS : La Repet
.

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s