Blackpool @ Fashion Week, Salon Who’s Next

NB : à part mes photos pourries, vous pouvez admirer celles de Nico sur son flick’r

Il faut vous imaginer au salon de l’agriculture, sauf que vous remplacez les vaches et les lapins dalmatiens par des stands de fringues et d’accessoires. Ca c’est pour le décor. Immense.

Il faut vous imaginer aussi le booking ultra speed du truc, avec la tragédie Blackpoolienne qui va avec (à chaque fois y’a un truc, vais devenir barge moi).

Dialogue (aux environs du 15 janvier) :

Alex : « Isaaaaaaaaaa, JD (Beauvallet, NDLR) nous a demandé ce qu’on faisait le 30 janvier, il a un truc pour nous on le fait on le fait. De toute façon j’ai déjà dit oui. »

Isa (décomposée en dedans d’elle-même) : « Ah mais non on peut pas. Le 30 janvier Kiki (le bassiste, NDLR aussi) l’a bloqué depuis hyper longtemps, il a une régie pour un théatre dans les Landes ».

Alex : « Ah nan tant pis j’ai dit oui on se débrouille, c’est JD c’est les Inrocks y peut pas dire non puis de toute façon moi j’y vais ! »

Le Kiki en question est bien entendu injoignable (en Laponie, puisque parfois la réalité dépasse la fiction) et en attendant, je me perds en lamentations et en nuits blanches. Deux jours se passent, j’ai tergiversé un peu en prenant le relais (j’aurais besoin d’infos supplémentaires, tout ça), Kiki donne des news (en résumé : « Allez vous faire foutre ! Et ouais même si on joue en kilt et qu’on montre nos fesses ! »). Les nuits blanches deviennent transparentes (« Ah, c’était la nuit là ? »), pendant que je continue à régler les détails comme si de rien n’était.

La solution, c’est PY-Thugs-sauveur-du-monde-des-vivants. Il a bien envie de reprendre du service. Steph a appelé au secours. Tadaaaaaaaaa ! Ca marche ! Je re-dors (merci Pierre-Yves).

Blackpool-soap-opera (ton univers impitoyable), épisode 3 : tempête dans les landes… Plus de théatre. Plus de régie.

A l’arrivée, deux bassistes et un happy-end (je ne parle pas des Landes).

Parce qu’avec ces French F**ckers là, ça crie, ça pleure, ça dit des choses définitives mais au final, y’a toujours ce fichu happy-end à la con qui transforme tout ça en géniale tragicomédie.

Epuisant, mais … comme dirait Guits « on s’amuse bien quand même » ^^

Maintenant que vous savez tout, prenez donc un peu de musique, et ne manquez pas les dernières secondes du film et le départ des héros vers leur vaisseau spatial !

Dans le prochain épisode : « Blackpool et la guerre des salles » …
(et à venir : « Blackpool joue à domicile », « Blackpool à la Star Académie », « Blackpool chez les Belges », « Blackpool en Espagne » … to be continued)

On se voit jeudi au Backstage ?
.

Publicités

Une réflexion sur “Blackpool @ Fashion Week, Salon Who’s Next

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s