Grilles de Rentrée : JP Sablier is missing on Virgin Radio …

Ce que j’essaye de faire dans ce blog, à mon tout petit petit niveau, certains sur les radios y parviennent. Pas facile, avec la dictature de l’audience, laquelle sanctionne le plus souvent de ne pas donner aux auditeurs ce qu’ils connaissent déjà, de maintenir à flot des émissions de découvertes. Et pourtant. En ces temps de crise du disque, un monde parallèle s’est créé loin des majors, bientôt loin des indé qui ont de plus en plus de mal à survivre. Les talents sont partout, innombrables, encadrés par de petites structures, autoproduits, champions du monde des concours … On les trouve sur myspace, facebook, sur les webTV, les sites des marques de téléphonie mobile ou les émanations toilesques de la presse rock. Pour ceux là, comme pour les artistes déjà signés, la diffusion radio est évidement essentielle. C’est tout bêtement statistique ! Pour gagner un public, pour exister, il faut être écouté. Pour être écouté, il faut avoir accès aux canaux de diffusion, donc, à la radio. Problème : les playlist ne sont pas pour les « petits ». Il est tellement plus simple de se fier à l’entonnoir des maisons de disques, que celles-ci vampirisent la presque totalité des titres que l’on peut entendre dans les médias. N’espérez ni Le Fou du Roi ni L’album de la semaine si vous n’êtes pas signé par un label qui a déjà pignon sur rue.
Mais voilà, la situation ne s’améliore franchement pas pour ces labels qui vivent des ventes de disques. Les réorganisations en pagaille (EMI a licencié le tiers de ces effectifs, Sony-BMG, après sa fusion relativement récente, a vécu encore cet été une grosse restructuration, on peut compter le personnel des indé comme Village Vert ou Atmosphériques sur les doigts d’une seule main, …) montrent que l’équilibre financier, plus précaire que jamais, est devenu la priorité absolue. Dans ce contexte sinistré, arracher une signature devient un exploit, garder un contrat aussi.
Moins de moyens dans les maisons de disques, moins d’artistes signés, moins de prise de risque surtout. Vous aurez certainement vu où je voulais en venir. Avec un tableau un peu noir qui se dessine, fait d’un avenir aux artistes consensuels, ceux qui déplairaient au moins grand nombre possible. Moins d’artistes, mais un maximum d’accès au public, via les radios notamment. Qui finiraient par diffuser tous un peu la même chose …
Quand donc, sur ces fameuses radios, se créent des espaces de libertés dont prennent possession de vrais passionnés, avides de découvertes, j’ai bien envie de crier bien fort que ceux là sont (presque) les sauveurs du monde !
Parmi ceux là, Jean Pierre Sablier, sur Virgin Radio, n’était pas des moindres. Certes, il ne disposait que d’une heure quotidienne. Mais il avait aussi un blog. Et c’était déjà énorme.
En cette rentrée, son émission manque à l’appel. Et lui aussi.
C’était l’occasion de me fendre d’une petite bafouille à la rédaction de Virgin …

« Rentrée, nouvelle grille et … someone’s missing … Il avait tout compris avant tout le monde : que l’époque avait changé, qu’il fallait s’ouvrir à autre chose qu’au terain de jeu toujours plus étroit des maisons de disques, qu’il fallait savoir être curieux, rester tourné vers l’avenir et un autre mode de pensée, de nouvelles façons de faire. Tout était à réinventer. C’était passionnant. Je croyais que cette vision, cette modernité, étaient aussi celles de la radio  … Grosse déception. J’espère réentendre JP Sablier très bientôt, il était fantastique. Merci. »

Edit du 14 septembre, avec ce mail reçu de JPS :


Hello,
 
Je vous souhaite un super concert pour demain soir au 93 Feet East.
 
Je reprends sur virgin le lundi soir de 00h à 01h. une heure de prog complète. c’est peu, mais y’aura la place pour programmer Blackpool !
 
Merci de ton soutien Isa, ça fait super plaisir.
 
A bientôt,
bises
 
JP
Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s