Grève

Joie des transports en commun un jour de grève. Aucun train ne circule sur la ligne B du RER. Et les centaines de milliers de passagers se donnent rendez-vous dans les bus au départ de la porte d’Orléans. Le chauffeur ne stoppera l’engin qu’aux arrêts demandé par les passagers; il lui est impossible de faire entrer ne serait-ce qu’une personne de plus. Il risque l’émeute à chaque fois, et met un temps fou à refermer les portes. Plus de deux heures de trajet pour rentrer, dans des conditions proches de celles de transport de bétail. Jouissif.

Publicités

2 réflexions sur “Grève

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s