Les 1ères rencontres HEXALIVE

On y est ! Le lancement officiel de l’activité « organisation de concerts » pour HEXALIVE a eu lieu samedi dernier à l’Oscar Café.

J’arrive à 18h35 et Franck Zerbib (ancien des Wriggles) est déjà en piste avec son complice Antoine à la guitare. Ah ah ah, la blonde que je suis applaudit déjà et se rend compte : gloops, ils étaient juste dans leurs balances ! Lorsqu’ils commencent à 19h, l’artiste a revêtu sa tenue de scène : chemise noire et énormes marguerites blances et jaunes, veste assortie, la classe ! Le garçon affirme avec dérision faire de la « chanson française authentique » et met en scène ses petites histoires. Je retiens surtout celle de celui qui court sous les balles, persuadée qu’il s’agit d’une chanson triste sur la guerre. Quand le héros s’effondre à la fin, je suis toute remuée. Mais Franck m’a bien eue : les derniers mots plantent lèvent le voile sur le décors réel et mon soldat tombé sous une balle était finalement un ramasseur de balles à Rolland Garros …

Un couscous plus tard, Ruby Brune prend la suite, dans un café qui déborde à présent sur la terrasse, ce qui nous vaut la visite de la Police. Nos visiteurs resteront charmants et décideront de fermer les yeux devant la bonhommie évidente de la manifestation. Merci aux voisins qui les ont gentiment prévenu.

Le duo se produit généralement en version plus électrique, ce qui est exclu ce soir. Il a donc fallu composer et pour la peine, ils nous offrent tout un tas de chanson inédites. Electriques pourtant, c’est ce qu’ils sont, même « unplugged ». J’adore leur énergie communicative, la voix de chanteuse, et la guitare de Ruby qui reste énervée même en acoustique. Ces deux là sont une évidence sur scène, et ils embarquent tout le monde. Quelle générosité ! Quelle présence ! Et j’ose à peine croire Brune quand elle me dit plus tard qu’elle est malade ! Ils seront ma plus belle surprise de la soirée. Et je ne suis pas la seule à être enthousiaste, les gens se pressent spontanément pour les féliciter, signe qui ne trompe jamais.

 

L.O et sa chanteuse succèdent à mes chouchous, ce qui ne les avantage guère. Je décide de ne pas m’étendre sur leur prestation, disons que je ne suis pas là pour dire du mal du voisin … D’autres auront certainement aimé, pas moi du tout. C’est le jeu.

 

Barbès Bazar installe ses instruments, et ils sont nombreux. Mais il est presque 23h, et j’entends avec horreur qu’à cause du retard pris, ils ne pourront jouer qu’un seul titre. Arnaud est effondré, il prend sur lui comme tout vrai chef devrait toujours le faire, en prenant tous les torts à sa charge et sans se chercher d’excuses. J’en connais tellement qui pourraient en prendre de la graine ! La chanteuse, plutôt gouailleuse, interpelle le patron. Ils sont là depuis trois heures et ils ont soif ! Ils sont là depuis trois heures et ils veulent chanter ! Devant la bonne humeur générale et la réussite de la soirée, l’Oscar Café rend les armes et accepte une chanson supplémentaire. Puis deux. Puis trois ! Au final ils pourront excécuter la presque totalité de leur set-list, à la satisfaction générale. Ainsi qu’au grand soulagement d’Arnaud qui « le vaut biennnnnnnn » !

Je rentre chez moi après minuit et une soirée de lancement qui a tenu toutes ses promesses !

Rendez-vous le 26 juin à l’Espace B pour la prochaine édition ! Avec du Rab de Ruby Brune au vu du succès remporté ! Je vous tiens au courant des autres participants dès que la programmation définitive est arrêtée, promis juré.

Bravo HEXALIVE ! (Et Arnaud c’est toaaa le meilleuuurrrrrr !)

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s