MileStone au Pop In

Un bail que tout le monde me parlait de ce petit groupe là, en des termes élogieux voire carrément dithyrambiques. Entre l’un qui ose la comparaison avec Radiohead, l’autre qui me tanne depuis des mois pour j’aille enfin les voir sur scène, jusqu’aux «  filles du sud  » que je retrouve même dans leur «  top friends  », (il semble que la découverte mySpace vienne de l’une d’elles), j’ai visiblement un métro de retard.

Alors c’est bon, je suis intriguée. Ils ont réussi à me donner l’envie aussi. Sans même rien avoir écouté d’eux ! Bien que je me rende compte, à ma grande honte, que je ne les ai même pas encore «  ajoutés comme amis  » (pardonnez le jargon mySpace une fois encore), ce que je m’empresse de faire dans l’après-midi.

Ce soir du 2 mai 2007 donc, c’est dit, je vais enfin découvrir les petits prodiges sur scène. Malgré les multiples tentations du jour, comme si les artistes que j’aime s’étaient donné le mot pour  jouer tous à cette date : Anthony Fletcher (finalement annulé pour cause de débat Ségo-Sarko), ReDeYe ou mon dernier coup de coeur les Cold War Kids, je résiste courageusement. Pas un ne me détournera de mon concert-découverte avec ma copine Aurèl !

Nous entamons la soirée au soleil d’une terrasse jouxtant Beaubourg. Envie de grignoter, nous avons jugé trop chères les salades des premières brasseries. Pour finir dans l’un des lieux certainement parmi les plus chers du coin, et de craquer pour un panier de petits légumes et deux délicieux tartares de poisson. Paradoxe de fille ? Possible. Peu importe : «  nous le valons bien  » !

20h30, nous arrivons finalement au Pop In, relativement désert. Le tout Paris semble avoir décidé de rester scotché devant sa télévision… L’endroit est toujours aussi petit, chaleureux, rouge, avec son lustre, ses escaliers étroits et son vieux mobilier, idéal pour se vautrer avec ses amis ! Yvan et Leila nous rejoignent, c’est l’occasion de se connaître un peu mieux. Nous avons largement le temps de papoter, le groupe est seul à jouer ce soir et a pris du retard dans ses balances. Il n’y a pas foule de toute façon ; peut-être qu’en attendant un peu, il y aura plus de monde ?

Leila remonte avec un espèce de géant à cheveux longs qu’elle nous présente. Il se tient à moitié courbé, et un peu comme le célèbre Yéti des Tintin de mon enfance, ne semble pas quoi savoir faire de son grand corps. Il arbore un large sourire qui ne le quitte pas et à l’air vraiment très gentil. Je ne comprends pas tout de suite qu’il s’agit du guitariste du groupe… Ils ont fini leurs balances, le set commencera bientôt.

 

Fred Philippe et Léonce

En définitive la demie de vingt-deux heures est largement passée lorsque le concert commence. En plus de notre Yéti donc, se tiennent sur scène le bassiste Léonce, une sorte de sosie de Roland Orzabal des Tears For Fears, Philippe, le chanteur guitariste avec son petit air de Stéphane Freiss, et Julian le batteur, qui se démarque des autres avec ses cheveux courts. Tous ont vingt-six ou vingt-sept ans. Côté salle, nous ne sommes guère plus nombreux. Fichue politique !

 

Philippe et Léonce

Dès les premières notes nous voilà embarqués dans des mélodies impeccables, portées par un groupe bien en place, et un chanteur plutôt charismatique. Voilà des gens comme je les aime, barrés dans leur trip, les yeux fermés la plupart du temps côté chanteur et bassiste, on sent qu’ils vivent cette musique là et que plus rien d’autre n’existe. J’adore ! Radiohead est bien, présent en effet, Jeff Buckley aussi. D’ailleurs la voix n’est pas en reste, belle et puissante, d’une remarquable amplitude, et surtout particulièrement prenante lorsque Philippe part dans ses délires, la tête renversée en arrière. Tous les ingrédients sont là. Des membres du groupe que l’on sent à la fois talentueux, humbles et volontaires. Une musique rythmée par moment, touchante à d’autres. Une voix au dessus de la norme. Une indéniable présence sur scène. N’en jetez plus, je suis conquise ! Seul bémol peut-être, comme le soulignera Yvan en sortant, qui de son côté a apprécié tout particulièrement le jeu de Fred à la guitare électrique, des influences Radiohead trop marquées, un manque de style propre. Tout de même, ces quatre là méritent la peinture que l’on m’en avait fait.

Philippe Léonce et Jullian  

Fin du concert après un rappel, et ils nous invitent à discuter avec eux. Pas d’album encore disponible, pas même un EP. Leurs titres peuvent être écoutés pourtant, sur leur site ou leur page mySpace. Ils me promettent qu’ils vont s’y mettre, bientôt. Qu’ils m’enverront leurs titres. Adorables. Et qu’ils tourneront cet automne hors de la région parisienne. Dans le sud notamment, qui sait ; voilà qui fera plaisir à Laetitia qui les avait distingué la première …

Et puis tiens … Le batteur est un fan de Rufus … Ah bahhhh …

Le prochain concert aura lieu ce 23 mai à la Flèche d’Or alors surtout, n’hésitez pas à aller les soutenir et en profiter à votre tour. En tout cas moi, j’y serai !

Et merci à toi mon Aurèl d’avoir insisté 🙂

****************************************************

Leur myspace : http://www.myspace.com/milestoneweb

Leur site : http://www.milestone-web.com/

Publicités

3 réflexions sur “MileStone au Pop In

  1. Hé hé !!!! Oui les filles, vous aviez bien raison ! Ah Laeti ce serait génial que tu viennes !!! Si tu as besoin d’un hotel hein ^^ ;-))

    Bon, je ne résiste pas à recopier ici le gentil commentaire de Léonce, le bassiste du groupe donc, sur ma page myspace :

    « Je viens de lire l’article sur ton blog par le biais de la page d’Aurèle..
    Certains passages m’ont fait beaucoup rire, je pense notemment à tes comparaisons morphologiques.. il vraiment que j’écoute tears for fears un jour..
    En tous les cas, merci beaucoup d’être venue à notre concert hier soir malgré toutes ces embuches qui se sont dressées sur ton chemin, merci pour les gentils mots que tu as écrit aussi… merci beaucoup
    Très heureux que cela t’aie plu.
    Sincèrement,
    leonce
    P.S: Ah oui, et c’est bien laeti qui nous a découvert en premier..! 🙂 « 

    J'aime

  2. Quel beau commentaire, je suis ravie que tu sois tombé sous le charme de Milestone.
    Un groupe qui vaut de l’or et j’en suis sure.
    Je crois que je ne vais pas attendre leur venu dans le sud, mais monter moi a Paris.

    J'aime

  3. ah ma cherie!!!! comme c’est beau! tu racontes trop bien les choses!!!! vais faire un copié-collé pour mon blog et toc!!!! c’est trop bien dit!!! moi je les adore ces p’tits poilus! trop mimi « trognons » mode fée 😀 des bisous et vive Milestone!!!

    J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s